LA MALADIE DE LYME

La maladie de Lyme est causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, qui est transmise à la suite d’une piqure de la tique Ixodes scapularis, aussi appelée tique du chevreuil.

Une surveillance des tiques est faite par le Laboratoire de santé publique du Québec. Les tiques envoyées au laboratoire proviennent de partout au Québec, mais particulièrement de la Montérégie et Montréal.

Une étude menée dès 2008 par l’Institut national de santé publique du Québec dans le sud-ouest de la province a démontré que la tique du chevreuil est établie dans certains secteurs de la Montérégie. La bactérie en lien avec la maladie de Lyme a été identifiée chez certaines de ces tiques.

 

MESURES PRÉVENTIVES

Bien que le risque d’être contaminé par la maladie de Lyme au Québec demeure faible, l’application de mesures préventives pour diminuer le risque de se faire piquer par une tique est fortement recommandée.

Pour prévenir ces piqûres, il est recommandé :

  • d’éviter les endroits indiqués comme étant infestés par les tiques (ex : écriteaux dans des parcs aux États-Unis) ;
  • de marcher dans les sentiers pour éviter les hautes herbes susceptibles d’héberger des tiques;
  • d’utiliser un insectifuge contenant du DEET;
  • de porter un chapeau, des souliers fermés et des vêtements longs et clairs.

À la suite d’une activité en forêt, il est important :

  1. d’examiner minutieusement tout son corps, celui des enfants et celui des animaux domestiques;
  2. d’extraire rapidement et de la façon appropriée (tel qu’expliquée sur le site du MSSS) les tiques accrochées à la peau, compte tenu que le risque de transmission est très faible avant 24 heures et augmente avec le temps;
  3. Déposer dans un contenant hermétique les tiques prélevées – sans rien n’y ajouter (ex. : contenant à pilules vide); conservez le contenant à la température de la pièce;
  4. Consultez un médecin si vous présentez des symptômes (fièvre, maux de tête, fatigue et une éruption cutanée mesurant au moins 5 cm) dans les 30 jours suivant une piqûre de tique. Les antibiotiques sont habituellement utilisés pour traiter avec succès la maladie;
  5. Consulter un vétérinaire dans le cas d’un animal domestique. Celui-ci pourra faire analyser la tique.
  • .

Pour en savoir plus

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec : Maladie de Lyme

www.maladiedeLymeMonteregie.com.

www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/maladie-lyme.php

Pour quelques conseils de prévention  ou de retrait d’une tique en cas de piqûre:

http:/https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-et-environnement/retrait-de-tique-en-cas-de-piqure/

 

 Les tiques s’installent dans la région

La maladie de Lyme peut être transmise par la piqûre d’une tique infectée. En Montérégie, 74 personnes ont été infectées en 2013. Des populations de tiques sont maintenant établies dans la région. Maladie de Lyme 2

  • tique_illus_2_petite

 

Ces tiques se trouvent principalement dans les forêts, les boisés et les hautes herbes. Le risque de se faire piquer est plus élevé entre les mois de juin et d’août, mais il faut rester vigilant jusqu’en automne. Les personnes faisant des activités de plein air en forêt (randonnée à pied ou à vélo, coupe et ramassage de bois, camping, chasse et jardinage à proximité d’une forêt), les enfants jouant dans le bois et certains travailleurs (voirie, moniteurs de camps d’été) risquent davantage d’être exposés aux tiques.

Afin de profiter pleinement des bienfaits de l’activité physique à l’extérieur, l’adoption de certaines mesures de précaution est recommandée, surtout dans les endroits où se trouvent les tiques :

Tondez la pelouse régulièrement, en ramassant les feuilles et les débris, et en éloignant les aires d’activités et de jeux des zones boisées.

 

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).